[title size= »3″]DÉJEUNER DES DISCIPLES D’ANTONIN CARÊME[/title]

PRÉSENTATION
En 1930, le Groupement de défense des intérêts de la Société par Gustave Nianlas, Directeur des cuisines du Grand Hôtel à Paris est créé et prend le nom « Les Disciples d’Antonin Carême ». Ce groupement a pour vocation principale de se réunir chaque année, dans un restaurant réputé autour des recettes de Carême au bénéfice de l’orphelinat de Cormeilles, créé par la Société en 1917.
Le déjeuner des Disciples d’Antonin Carême a perduré à travers les années. Cette manifestation prestigieuse s’est très longtemps déroulée à Paris, dans les locaux du Lycée Jean Drouant, rue Médéric, puis dans les salons de la Chambre de Commerce et d’Industrie, avenue de Friedland Face à son succès grandissant et au nombre de convives de plus en plus important, le Déjeuner a été organisé successivement au Pavillon Cambon Capucines entre la place de la Madeleine et la place Vendôme, puis au Pavillon Royal, dans le Bois de Boulogne.
Ce déjeuner, vibrant hommage à la gastronomie française, est l’occasion pour les membres des Cuisiniers de France, les partenaires et leurs invités de se réunir pour redécouvrir les grandes recettes qui ont fait la réputation de notre si belle cuisine et d’assister à la remise des distinctions de la Société et de la Ville de Paris.

[slider width= »100% » height= »100% » class= » » id= » »]
[slide type= »image » link= » » linktarget= »_self » lightbox= »no »]http://www.cuisiniersdefrance.fr/wp-content/uploads/2013/08/ac1.jpg[/slide]
[slide type= »image » link= » » linktarget= »_self » lightbox= »no »]http://www.cuisiniersdefrance.fr/wp-content/uploads/2013/08/ac2.jpg[/slide]
[slide type= »image » link= » » linktarget= »_self » lightbox= »no »]http://www.cuisiniersdefrance.fr/wp-content/uploads/2013/08/ac3.jpg[/slide]
[slide type= »image » link= » » linktarget= »_self » lightbox= »no »]http://www.cuisiniersdefrance.fr/wp-content/uploads/2013/08/ac4.jpg[/slide]
[slide type= »image » link= » » linktarget= »_self » lightbox= »no »]http://www.cuisiniersdefrance.fr/wp-content/uploads/2013/08/ac5.jpg[/slide]
[slide type= »image » link= » » linktarget= »_self » lightbox= »no »]http://www.cuisiniersdefrance.fr/wp-content/uploads/2013/08/ac6.jpg[/slide]
[slide type= »image » link= » » linktarget= »_self » lightbox= »no »]http://www.cuisiniersdefrance.fr/wp-content/uploads/2013/08/ac7.jpg[/slide]
[slide type= »image » link= » » linktarget= »_self » lightbox= »no »]http://www.cuisiniersdefrance.fr/wp-content/uploads/2013/08/ac8.jpg[/slide]
[slide type= »image » link= » » linktarget= »_self » lightbox= »no »]http://www.cuisiniersdefrance.fr/wp-content/uploads/2013/08/ac9.jpg[/slide]
[/slider]

 

CONTACT
Les Cuisiniers de France
45, rue Saint-Roch
75001 PARIS
01 42 61 52 75
mutuelle.cuisiniers@wanadoo.fr

L’ÉDITION 2013 – Les Disciples d’Antonin Carême célèbrent la truffe !
Le 25 février dernier, La Mutuelle des Cuisiniers de France a organisé le déjeuner annuel des Disciples d’Antonin Carême au Pavillon Royal, lieu de réception mythique face au grand lac du Bois de Boulogne.
Il convenait tout d’abord de célébrer la rénovation de l’immeuble du 45 rue Saint-Roch, siège social, depuis 1917, de la Mutuelle des Cuisiniers de France, anciennement Société des Cuisiniers de Paris. En effet, d’importants travaux qui ont mobilisé de nombreux corps de métiers sur une période de 14 mois, ont permis de moderniser l’intérieur du bâtiment et de le mettre aux normes ERP établissement recevant du public) tout en conservant le charme de son architecture. Cette rénovation se situe dans le cadre de la conservation du patrimoine immobilier acquis grâce au legs du bienfaiteur de la Mutuelle des Cuisiniers de France, Monsieur Léopold Mourier.
Par ailleurs, Christian Millet, Président des Cuisiniers de France, a profité de cette occasion particulière pour remettre de nombreuses distinctions : Messieurs Martial Enguehard, Guy Legay et Jean Sabine, acteurs incontournable de la haute cuisine française, furent honorés de la grande médaille d’or de la Mutuelle des Cuisiniers de France tandis que neufs personnalités de la gastronomie se virent décernées la médaille d’or. Enfin, l’adjointe au Maire de Paris, Madame Lyne Cohen Solal a remis 3 médailles d’argent de la ville.
Après les discours et les honneurs, vint le temps des agapes. Brunot Turbot, Chef des cuisines de Butard Enescot et sa brigade ont réalisé un menu d’anthologie autour de la truffe qui a ravi les papilles des 285 convives présents pour ce bel évènement incontournable de la profession.